Pour beaucoup, il est utopique de ne disposer que d’autant de temps, de personnel et de matériel que nécessaire et de pouvoir s’adapter constamment à toute évolution du marché. Toutefois, cela ne doit pas rester une utopie. C’est effectivement possible, et avec la Lean Production. Le sens de la Lean Production est une production de nouveaux biens sans gaspillage d’aucune sorte. La consommation inutile de toutes les ressources telles que le temps, l’argent et les matières premières doit être réduite au minimum. Ce gaspillage se produit surtout avec les matériaux de rebut, les voies de transport ou les retouches nécessaires et entraîne des coûts élevés.

Nous allons maintenant examiner les avantages que la production allégée offre aux entreprises et ce qui est important lors de sa mise en œuvre dans la pratique.

Quels sont les avantages de la Lean Production ?

Lean Production signifie “production allégée”. Dans une telle production, on se passe de tout ce qui est inutile. La productivité, la qualité des produits et la flexibilité jouent un rôle majeur. Chacun de ces trois points est important et influence les deux autres.

Par exemple, vous disposez de plus de temps pour les tâches importantes si vous combinez des processus de production identiques ou similaires. Si vous planifiez vos machines – ou même les capacités des employés – de manière flexible, vous augmenterez le débit. Cela vous permet de répondre aux clients avec beaucoup plus de souplesse. Soudain, il est possible de faire des lots de petite taille et à court terme.

Lean Production - Optimiser la production avec succès 1

Cette interaction peut être observée dans de nombreuses applications différentes. Dans le même temps, tout se traduit par des économies de coûts. L’introduction de la production allégée permet de sécuriser le site de production en Suisse et de garantir la haute qualité du “Swiss Made”.

Comment convertir votre production en Lean Production ?

À l’aide de l’exemple d’Albrecht Jung GmbH, spécialiste de l’installation électrique et de la technologie du bâtiment, nous pouvons vous montrer le processus de conversion à la production allégée.

La société a introduit la production allégée dès le début des années 2000. Aujourd’hui encore, ils bénéficient des mesures mises en œuvre à l’époque. Cela signifie que de nouveaux développements sont constamment possibles.

Au sein de l’entreprise, le directeur de production Mario Schäfer est responsable de la mise en œuvre constante de la Lean Production. L’entreprise a changé de point de vue, passant de la focalisation sur les produits à l’optimisation des processus. Cela signifie que les mêmes processus, ou du moins des processus similaires, sont désormais combinés, de manière totalement indépendante du produit à fabriquer. Cette consolidation en une ligne de production en flux a depuis lors constitué la base de l’orientation de l’entreprise vers la production allégée. Mario Schäfer a mis sur pied sa propre équipe pour identifier ces processus et redéfinir la production.

Lean Production - Optimiser la production avec succès 2

Pour chaque ligne de production, les employés, en collaboration avec le comité d’entreprise et l’équipe “Lean”, élaborent la conversion de leur ligne à la production “Lean” en trois étapes dans un atelier d’une semaine environ :

1.Développer la compréhension

Dans la première partie, l’équipe Lean explique la production Lean aux employés. Il devient clair qu’une orientation plus légère ne signifie pas des suppressions d’emplois, mais entraîne la réduction des étapes inutiles. Cela laisse alors plus de temps pour des tâches plus importantes. Dans cette étape, les employés examinent également l’aspect matériel de la production allégée. Ceci est conforme à la devise de Mario Schäfer : “Il ne faut pas un tronc d’arbre entier pour faire un cure-dent.

Une autre étape importante consiste à renforcer la compréhension. Les employés ont la possibilité d’élaborer leurs propres propositions concrètes pour rationaliser la production en dialogue avec l’équipe allégée. Mario Schäfer convient que ce point est très important. L’apprentissage inductif signifie également qu’il faut prendre le temps de permettre aux-mêmes, de trouver des solutions et de comprendre pleinement le sujet.

2. Equilibrage

Les solutions proposées doivent bien sûr être testées et affinées. C’est ce qui est fait dans cette étape. La faisabilité des idées est testée sur la base d’une construction de gabarit avec des montages, des dispositifs et des appareils spécifiques à la production. Dans le cadre de l’équilibrage des lignes, on détermine alors également quelles étapes de travail doivent être effectuées à quels postes de travail. Ces tests se poursuivent jusqu’à ce que la solution optimale soit trouvée. La solution est ensuite mise en pratique dans la production.

3. Continuité de la fabrication

Pour une réussite optimale et un niveau d’acceptation élevé parmi les employés, il est important de rester en contact avec eux : “La continuité est la clé de la confiance des employés”, déclare Mario Schäfer. “En particulier les petites choses qui ne sont pas claires forment des pierres d’achoppement potentielles qui peuvent effacer l’acceptation de la nouveauté.”

C’est pourquoi il y a toujours des personnes de contact sur place répondre a vos questions.

Les conséquences de la production allégée (Lean Production)

Grâce au passage à la production allégée, les processus d’optimisation continue ne posent aucun problème à la main-d’œuvre. Les employés qui travaillent depuis longtemps dans l’entreprise reconnaissent la valeur ajoutée de la préparation au changement par la visibilité des avantages évidents de la philosophie Lean. Toutefois, cette philosophie ne pose pas non plus de problème aux nouveaux employés, car ils ont généralement grandi avec l’optimisation et s’attendent à ce que la philosophie de la gestion allégée soit mise en œuvre dès leur entrée dans l’entreprise.

Cette ouverture entre tous les employés constitue une bonne base pour de nouvelles mesures d’optimisation.

Suite à l’introduction de la production allégée, huit robots collaboratifs Universal Robots sont désormais utilisés. Ils effectuent de nombreuses tâches différentes, comme le vissage, la préhension, la mise en place et l’assemblage. Les matériaux traités sont ensuite transformés par des employés qui peuvent travailler directement aux côtés des robots.

La précision et la répétabilité des Cobots étant si élevées, les retouches et les déchets de production sont considérablement réduits. En outre, la charge de travail est réduite pour les employés, qui peuvent désormais effectuer des tâches plus importantes.

Selon Mario Schäfer, la mise en œuvre a constitué une étape importante vers la rationalisation de la production dans l’entreprise.

“Avant, je devais fixer les vis à la main. C’était souvent un travail de bricoleur, car ils sont assez petits – parfois, je dérapais ! Le travail est devenu plus sûr pour moi, notamment grâce au robot UR3. Je gagne aussi un temps précieux par opération – et je peux assembler beaucoup plus de pièces.”

Une employée de la société , Albrecht Jung GmbH

L’ouverture à l’innovation peut être attribuée à deux facteurs principaux. D’une part, les processus allégés ont fait leurs preuves dans la pratique, ce qui a laissé un bon sentiment parmi les employés. Et deuxièmement, cette ouverture est due au bon travail préparatoire qui a permis de promouvoir la compréhension de ces processus.

La production allégée est la base du succès

Selon Mario Schäfer, il existe trois facteurs importants pour optimiser les processus avec succès :

  • La direction de l’entreprise doit apporter son soutien. Il accompagne le changement, il soutient et il fournit les ressources nécessaires.
  • L’équipe allégée doit être interdisciplinaire, avoir une mentalité de terrain et disposer de pouvoirs de décision afin que des mesures à court terme puissent être mises en œuvre rapidement.
  • L’atelier doit toujours se tenir sur place et le comité d’entreprise doit y être associé.

Le passage à la production allégée a été plus que payant pour Albrecht JUNG GmbH. Il en résulte des lignes de production en flux, qui permettent une méthode de travail optimisée. Cela est également apprécié par les employés, qui disposent désormais de plus de temps pour de meilleures tâches avec moins de risques de blessures. Les Cobots jouent également leur rôle grâce à leur grande précision et à leur répétabilité, car cela permet de minimiser les retouches et le gaspillage de matériaux.

Toutes ces optimisations ont amélioré la rentabilité de l’entreprise. C’est pourquoi Mario Schäfer prévoit également d’utiliser davantage de Cobots.